Billikers Blog

Culture et Traditions

Un peu d’histoire :

L’histoire de l’ile est très riche et participe pleinement à ce qu’est la société réunionnaise et ses habitants aujourd’hui

Après avoir été découverte successivement par les arabes, les portugais, les anglais et les français elle devient officiellement une colonie Française en 1649 sous le nom de Isle de Bourbon.

S’en suit alors la colonisation et l’importation d’esclaves sur l’ile notamment pour le travail dans les champs et sur les nombreux domaines.

Sarda Garriga abolira l’esclavage le 20 décembre 1848 ; cette date deviendra symbolique à la Réunion est fait partie des jours très importants sur l’ile, les traditions sont alors à l’honneur.

De nombreux travailleurs, commerçants, artisans venus de tout l’Océan Indien, Inde et Chine formeront au fil des années l’identité pluri culturelle de la Réunion avec ses 7 ethnies différentes représentées. La Réunion deviendra un département en 1946, ce qui marquera le point de départ du développement croissant de l’ile.

Culture et traditions

La Réunion est une terre de population métissée ou toutes les différentes cultures cohabitent et se mêlent dans la cuisine, la danse, les traditions et les religions

La population :

La culture Réunionnaise est directement en lien avec son peuple. Au fil des siècles de colonisation et des arrivées sur l’ile des ethnies venues de l’Océan Indien et autres pays environnants se sont installés sur l’île.

On retrouve un melting pot de culture :

Les Yab : créoles blancs des hauts

Les cafres : à l’origine des esclaves venus du continent africain

Les Malbars : indiens venus du Tamil Nadou

Les Zoreys : Métropolitains

Les Zarab : sont des indiens musulmans, ils sont arrivés à la Réunion pour faire du commerce, aujourd’hui encore ils tiennent de nombreuses boutiques

Les Chinois : souvent venus des provinces de Canton et ses alentours, et sont également commerçants. Ils seront les premiers à tenir les petits commerces de proximité.

Les iles proches de la Réunion, ont également participées à l’établissement de cette population bigarrée comme les Iles de Mayotte, des Comores ou encore de Madagascar

Langue

La langue officielle est la Française mais on ne peut pas parler de la culture réunionnaise sans parler du Créole, il est parlé partout sur l’ile est très utilisé ; il est la base de l’identité réunionnaise, vous voulez vous y exercer ?

Voici quelques mots pour débuter

Comment ca va : Komen y lé ?

Quoi de neuf : A park sa ?

Je ne comprends pas : Mi kompren pa
Métropolitain : Zoreil 
Hé : Oté ! 

on y va : Allons bouger 

A bientôt : narvu sa            

Billikers c’est génial : Billikers lé doss

Culture et religions

De la diversité éthique de la Réunion découle la diversité de ses cultures et de ses religions : les chrétiens, Les Hindous, Les musulmans, Les bouddhistes pratiquent leurs religions en toute harmonie et vous verrez souvent des temples tamouls jouxter une église ou une mosquée.

Les fêtes de chaque religion sont d’ailleurs mises en avant dans la culture Réunionnaise et toutes les communautés participent aux festivités

Musique et danse

Les différentes origines des habitants ont apporté avec elle ses musiques et ses danses

Vous pourrez ainsi découvrir

le maloya traditionnel, est une musique rythmée par les percussions qui est née au temps de l’esclavage Elle permettait d’exprimer sa tristesse , ses émotions par la danse et les chants


Le malogué : un mélange de maloya-reggae

Le Sega : musique commune a plusieurs iles de l’océan Indien comme Maurice, Les Seychelles ou Rodrigues , cette danse est à la base une variante du quadrille qui est beaucoup plus rythmé et a évolué au fil des ans .

Il est joué et dansé au même titre que le Maloya, dans chaque évènement festif .

Elle est souvent dansée avec des costumes folkloriques lorsqu’elle est présentée en spectacle.

L’orchestre en cuivre , est le nom donné aux fanfares locales qui sont de moins en moins nombreuses car privilégiées par les anciens . Toutes ses musiques et danses se retrouvent régulièrement dans des KABARS, fêtes en plein air qui célèbre l’identité créole en musique.

PATRIMOINE

Le patrimoine de la Réunion est marqué au-delà de sa musique et de ses traditions par sa nature, architecture et sa cuisine.

La Réunion, la nature en patrimoine

La Réunion est merveilleusement riche d’une nature luxuriante et possède de biodiversité exceptionnelle.

Grace à ses différences de climats, de sol, de précipitations et de reliefs, on retrouve une faune et une flore sans pareils avec de nombreuses espèces endémiques comme par exemple le Bois de Couleurs ou encore le Pretrel de Barau .

Ces conditions exceptionnelles ont permis la création de plusieurs organismes qui ont pour but de protéger ce patrimoine naturel comme :

Le Parc National : Il est responsable des sentiers de randonnée, des espèces endémiques situées dans ces zones, et de la protection de la nature en général.

Le cœur du parc national de la Réunion au patrimoine mondial de l’Unesco

La réserve marine : Elle régule les activités balnéaires dans le but de protéger les lagons.

Elle œuvre également beaucoup pour la protection des espèces tropicales, et avant tout pour la protection des coraux et des espèces endémiques.

Si vous êtes fan du lagon, vous trouverez de nombreuses villas ou appartements avec vue mer dans notre catalogue .

Les mythiques cases créoles

Le patrimoine architectural de l ‘ile de la Réunion est aussi très présent. On le retrouve d’ailleurs dans les nouvelles constructions plus modernes pour donner un accent créole empreint de traditions réunionnaises.

Si vous rêvez de séjourner dans une maison créole typique, vous trouverez votre bonheur Ici

On retrouve 2 types principaux : l’architecture des bâtiments et des monuments, qui sont des bâtiments d’origine coloniale. Des édifices administratifs, religieux ou commerciaux datant de la compagnie des indes furent construits et souvent construit pour montrer le faste de la république ; ils sont maintenant utilisés comme administrations (mairie, préfecture) ou encore musées.

De grandes villas d’habitations principales construites dans cet esprit colonial ; vous pouvez encore aujourd’hui visiter la Maison de Juliette Dodu à Saint Denis, devenue un hôtel.

Le style architectural créole se distingue également dans les constructions domestiques ; souvent situées dans les hauts et utilisées comme résidence secondaires.

Elles sont construites en bois, avec des toits souvent en bardeaux. Elles possèdent de grandes varangues et sont décorées de lambrequin (frises créoles qui ornent les maisons)

A l’époque, les plus riches possédaient un Guétali sorte de petit kiosque indépendant donnant sur la rue

Pour les petites gens, elles servent d’habitat principal est sont souvent en tôles avec un cuisine à l’extérieur.

La cuisine

Pas de patrimoine créole sans parler de la cuisine. Encore une fois, la richesse de sa pluri-culturalité donne des recettes hautes en couleurs et en saveurs.

Il y en aura pour tous les gouts : outre le fameux Cari (recette nationale à base de tomates, d’oignons, de safran, d’épices et de viandes ou poissons) vous pourrez déguster de la cuisine, indienne, chinoise , métropolitaine un peu partout sur l’ile .

A ne surtout pas oublier avec ces mets le Rougail : sauce pimentée

A gouter impérativement pour les plus téméraires :

  • Fricassé zendettes : il s’agit de larves d’insectes xylophages, récoltés dans les troncs ou des larves de guêpes (le caviar réunionnais en quelque sorte ) qui sont ensuite frites . Elles se dégustent avec du riz et un rougail pimenté bien sûr !
  • Le civet tangue : qu’est-ce que c’est ? Eh bien il s’agit d’un civet d’hérisson sauvage aux saveurs très épicées
  • Cari bichiques : Le bichique est un petit alevin qui se trouve à l’embouchure des rivières et remontent les cours d’eau en été. Ce petit poisson peut atteindre jusqu’à 100 euros le kilo. Préparez en cari, il est très prisé par les Réunionnais

Les évènements culturels à découvrir

Il y a tellement à La Réunion que les agendas débordent de célébrations en tout genre, voici une petite sélection

  • Fête du Cavadee en Février (Festivités tamoules )
  • Nouvel An Tamoul : Avril
  • Electropiales : Mai
  • Le SAKIFO musik festival en Juin
  • Guan Di ( Nouvel an chinois ) Juillet
  • Zot movie festival a Saint Paul en octobre
  • Dipavali : fête des lumières : Octobre
  • 20 décembre : abolition de l’esclavage , il y a des fêtes un peu partout dans l’ile

Avec des plus petits, outre les plages, vous pouvez découvrir l’aquarium de Saint Gilles et ses poissons tropicaux, Kelonia : l’observatoire des tortues ou les musées Stella et La cité du Volcan qui sont très ludiques et interactifs.

Billikers, les spécialistes de la location saisonnière.. dans l'île de la réunion

Autres articles blog ..